J’ai des choses à te dire

C’est dans un autre pays

C’est dans un autre temps
Là où les mosquées font jaillir des pensées plus puissantes que celles des sycomores
Que la vie
A fait
De moi
Une enfant sans réponse

C’est dans l’errance des souvenirs
C’est dans les feux de la grève
Dans des bateaux qui pêchent parfois bredouilles
Trompés par le vif-argent flamboyant des étoiles
Que mes mots ont appris la langue des outres-poètes
Celle qui s’assoit autour de ma tête
Et qui donne à mes lèvres la lucidité des malaïkas…

Il y a des jours
Où j’ai perdu l’équilibre
Dans les tempêtes des sable
J’ai bu la tasse
Des chemins de caravanes
Mes phrases sèches connaissent tous les vertiges…

L’infini de mon passé
Se vrille dans mon front
J’ai la tête qui se déchiquette
Dans ce bosquet tout blanc
Qui pointe à ton menton
Et qui signe ton orient d’un obélisque-sémaphore…
Il me montre la direction d’un palmier sage
Et de l’ombre voilée du baiser unique
Le tien
Le mien
Celui qui se cache derrière le front plissé du Ramadan
Et qui bande la toile de mon sérail

Mille croissants
Irradient dans ma poitrine
De sultane adoptive
Enlevée aux neiges vivantes des pays d’Est…
Je dérive vers le hammam
Porter mon corps en offrande
Aux dieux-eucalyptus

Pour toi
Prince de Bechar
Je souligne mes yeux d’un trait de poudre noire
Broyée avec l’essence profonde de tes cils
Et dans les plis moussus de mon pagne
Je conserve la trace violente de nos épousailles…

Reste
Reste avec moi
Le temps d’un effleurement
Apprête mes bagages qui s’interrogent
Mène-moi
Un jour
Entre cyprès et hibiscus
Entre palmier et citronnier
Mène-moi

Où les mosquées font jaillir des pensées plus puissantes que celles des sycomores…

Written By
More from Isabelle VAHA

Là-bas dans l’Oranais

Issus de « Le foulard ardent », Editions Le Vert Galant. Là-bas Dans l’Oranais...
Read More

Laisser un commentaire